Tico tico: hommage à Alys Robi sur un banc de parc

Par Alexandre Dumont
Publié le 1 mars 2020
Sarah-Jane Ouellet du collectif Ramen.

Le collectif Ramen a officiellement lancé le 29 février dernier la 13e édition du Mois de la poésie à la Maison pour la danse avec l’événement «Récréation permanente».

Ayant assisté à quelques soirées du collectif à la Librairie Saint-Jean-Baptiste, je m’attendais à des lectures individuelles des membres de Ramen autour du thème « Récréation permanente ».

Je n’imaginais pas que j’assisterais à un événement théâtral aussi percutant, à une mise en scène aussi simple que soignée.

Au milieu de la scène, deux bancs de bois, collés pour n’en faire qu’un seul, ensuite séparés et déposés sur le sol pour évoquer un cercueil, le tout sur fond de projections élaborées à partir d’archives vidéographiques de la diva québécoise. Tour à tour, les poètes Emmanuelle Bouchard, Alycia Dufour, Lux, Sébastien Emond, Anaël Turcotte et Sarah-Jane Ouellet ont livré des textes inspirés de la vie d’Alys Robi sur un ton résolument intimiste, et avec une grande justesse.

Se succédant sur la scène, les performeurs-poètes ont incarné parfois avec pudeur, parfois avec désinvolture, les spectres de la chanteuse excentrique, évoquant la gloire, les origines dans la Basse-Ville de Québec et les heures difficiles qu’a connues l’artiste lors de ses séjours en psychiatrie.

Malgré la brièveté de la performance, la qualité de la mise en scène, la force des textes, la richesse du thème et la sobriété avec laquelle les auteurs l’ont abordé donne envie de voir plus de productions de ce genre de la part du collectif.

Un membre de Ramen nous a confié que l’idée originale du spectacle serait simplement venue en apercevant un petit parc de la rue Napoléon, quartier Saint-Sauveur, portant le nom d’Alys Robi, et où un graffiti déclarait l’injonction du titre de l’œuvre: « Récréation permanente ».

Le Mois de la poésie se poursuit tout le mois de mars dans différents lieux de la ville de Québec. Pour la programmation complète, moisdelapoesie.ca

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité