Sol et Catherine, deux « pistolets » pas toujours drôles …

Par Gilles Simard
Publié le 26 juin 2019
Catherine Dorion et Sol Zanetti. Source: La Presse

La loi 21 vient à peine d’être déposée que déjà, nos deux inénarrables députés-es (QS) de Québec, Sol Zanetti et Catherine Dorion présentent, sur Facebook, un autre de ces amalgames foireux et bas de gamme entre racisme et tenants-es de la loi 21, dont seul le sirupeux tandem a le secret.

Ne reculant devant rien, et opérant ainsi dans la sillage des Justin Trudeau, Rachel Notley, Pierre Arcand, Andrew Scheer, Jadmeet Singh, William Steinberg, Adil Charkaoui, le Conseil national des musulmans du Canada, l’étudiante Ichrak Nourel Hak et toutes ces « pauvres » jeunes femmes voilées dont l’Assemblée nationale aura très légitimement « brisé » le rêve d’enseigner, nos deux élus-es, sous prétexte de pseudos milices islamophobes qui seraient subitement apparues, proposent rien de moins qu’un guide sous forme de bande dessinée (Maeril), afin que le bon peuple québécois sache comment se comporter en cas d’agression éventuelle d’une femme voilée dans l’autobus ou dans le métro…

Misère ! Plus infantilisant que ça…

Déjà que l’ancienne paire Oniste avait amplement fait sourciller à l’Assemblée nationale, lui, à cause de ses positions politiques aussi loufoques que contradictoires, elle, pour ses pitreries et ses larmoyants appels aux sentiments pour le voile et contre la loi 21 qu’elle compare au retour des lois anti-avortement aux USA, fallait-il, en plus, les voir en rajouter une couche sur le dos des Québécois-es pour se faire un petit capital politique facile ?! Et n’est-il pas tout aussi exaspérant de les voir encore une fois se servir du pseudo-racisme québécois pour se poser, avec la grande sœur Manon Massé, en preux chevaliers sauveurs des minorités opprimées et pourfendeurs des hideux, les Meutons, Pégida, Atalante et autres affreux?

C’est cela, à Québec Solidaire, faire de la politique autrement ? C’est comme cela, à QS, que vous comptez « changer le monde et écrire un nouveau pays ?! » En jugeant le peuple à l’avance, et en devenant vous-mêmes un vecteur de haine et de ressentiment, du fait d’accuser la population de ce qu’elle n’est pas ? Mais pour qui vous prenez-vous au juste ?!

Le délire de l’islamophobie

Cela dit, en voyant la bande dessinée (qui circule ailleurs depuis deux ans), et qui n’est pas nécessairement mauvaise en soi, mon premier réflexe a été de penser à l’ancienne revue de bienséance « l’Élève », que nos maîtresses nous faisaient apprendre, il y a soixante ans, en troisième année… C’est dire la candeur et l’angélisme du propos !

Et ici, pour rester dans le créneau de « l’éducation des masses ignorantes », en voyant le « méchant » agresseur de l’historiette harceler la femme voilée, un homme blanc, évidemment!, sûrement un pro-loi 21, mon deuxième réflexe a été de repenser à l’université Dalhousie, il y a deux ans, à Halifax, où dans le cadre de l’épidémie galopante d’islamophobie canadienne, des étudiantes musulmanes avaient mené une campagne sans précédent de « hidjabs de secours », et ce pour les femmes voilées du campus susceptibles de se faire arracher leur voile… Et tout ce vacarme, ce bataclan, même si aucune agression n’y avait été recensée. Tant qu’à être dans le délire islamophobe ! Et tant qu’à faire de la prévention!

Autrement, je ne nie pas, loin de là, qu’il y ait des exactions, des agressions, voire même du racisme ordinaire et systémique, au Québec. Et il se peut aussi, qu’il y ait une augmentation du discours haineux, mais encore là, c’est à la police et aux autorités compétentes de faire leur travail, et d’aller fouiller aux deux extrêmes opposés du spectre politique.

Les Québécois : accueillants et généreux

Quant à moi qui suis un résidant de Québec, ville blanche, pépère, homogène et terreau fertile des radios poubelle, je prends l’autobus quasi quotidiennement depuis plus de quarante ans, et jamais, au grand jamais, n’ai-je vu une quelconque agression contre une femme voilée ou un-e immigrant-e… Jamais !

Bien au contraire! Les gens, et aussi le personnel, sont généralement courtois et serviables, et il est assez fréquent de voir des Québécois-es de tout âge céder leur place à des femmes voilées avec des enfants, voire à des immigrants-es un peu perdus-es…

Le peuple Québécois, c’est peu de le rappeler, est un peuple courageux, digne, accueillant, fier, résilient et généreux, et doté d’une bienveillance qui frise parfois la naïveté… Nous sommes aussi un peuple métissé, tissé serré dans le bon sens,et nous méritons certainement mieux que le mépris larvé des uns et leQuébec bashing des autres.

Nous rêvons d’un Pays libre ; un pays Paix et Lumière, dans nos cœurs et sous nos pas.

Bon été, les Québécois-es de partout et de toutes provenances!

 

 

 

 

 

 

Commentaires

  1. Merci Gilles Simard pour ce texte qui fait ma soirée, ma semaine et probablement mon mois sinon mon été! Tu n’as pas idée du bien jubilatoire que provoque de voir se faire ramasser d’aplomb ces prétentieux de péteux de broue, ces dangereux aux discours vaseux et arguments lilliputiens! Je te remercie encore, pas seulement pour ce texte mais pour ta contribution exceptionnelle aux débats publiques. Ta profondeur, ton érudition et ton style sont infiniment inspirants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité