Anne Guérette quitte la politique, Jean Rousseau arrive à l’Hôtel de Ville

Par Nathalie Côté
Publié le 7 novembre 2017
Anne Guérette et Jean Rousseau, seul candidat de Démocratie Québec élu le 5 novembre dernier, accompagné de sa fille.

Candidate déchue à la mairie de Québec, Anne Guérette quitte la politique municipale après quinze ans dans l’opposition. Pendant la campagne, l’architecte a défendu le transport en commun et les services de proximité pour tous les quartiers, en tant que cheffe de Démocratie Québec, seul parti à promouvoir une ville plus humaine. «Nos idées vont faire du chemin, parce que c’est le chemin qui devra prendre la place un jour ou l’autre à Québec», a dit Anne Guérette.

Son colistier Jean Rousseau, élu dans le district Cap-Diamant, siégera donc à l’hôtel de Ville. Seul élu de Démocratie Québec, mais non le moindre, le chimiste, ancien président du Comité citoyen du Vieux-Québec, défend depuis des années le maintien du marché du Vieux-Port à son emplacement actuel; il a aussi soutenu les Gens de baignade qui revendiquent une plage au Bassin Louise, rappelant le statut public de cet espace exceptionnel, actuellement dans la mire des promoteurs et des amis du maire Labeaume.

Jean Rousseau a dit vouloir travailler avec les citoyens des quartiers de son district, et avec les groupes communautaires.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité