On aura tout composté!

Publié le 3 février 2017

Faire nos besoins dans de l’eau potable est peut- être l’une de nos habitudes culturelles les plus curieuses et les plus polluantes. Joseph Jenkins offre ici un argumentaire convaincant en faveur du compostage du fumain (néologisme créé à partir de la contraction de «fumier humain»), une solution tout indiquée pour prévenir la pollution de l’eau, fertiliser les sols, protéger nos réserves d’eau potable et améliorer notre santé.

Enfin disponible en français après un succès phénoménal aux États-Unis, ce guide pratique fournit des informations scientifiques détaillées sur la façon dont le fumain peut être recyclé hygiéniquement sans avoir à recourir à des gadgets technologiques ou des produits chimiques, sans se saigner monétairement et sans polluer l’environnement.

D’une grande pertinence écologique, et non sans une pointe d’humour pour désamorcer toute appréhension négative, Le petit livre du fumain vous offensera peut-être, mais il vous interpellera assurément. Car quiconque s’intéresse à un futur durable comprendra la nécessité de s’attaquer à cet enjeu. Alors, les déjections humaines, simples déchets ou ressources à valoriser?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité