Un été solidaire avec la Palestine

Publié le 15 septembre 2014

Par Lynda Forgues

Manif en solidarité avec la Palestine le 3 août. Photo: Nicolas Lefebvre-Legault
Manif en solidarité avec la Palestine le 3 août.
Photo: Nicolas Lefebvre-Legault

En juillet, le monde a été interpelé encore une fois par les attaques qui ont fondu sur la Palestine à partir d’Israël. À Québec comme un peu partout sur la planète, spontanément, des gens ont manifesté leur appui au peuple palestinien. Une première manifestation a été organisée en juillet. Puis, un groupe s’est formé afin de mieux organiser la solidarité. S’en suivirent trois actions à Québec, dont un die-in et la participation à une manifestation à Montréal.
Pourquoi le conflit en Palestine, plus qu’un autre, diront certaines personnes? La Palestine, en ce siècle, représente le dernier partage colonial des puissances européennes, le symbole de l’inégalité entre le Nord et le Sud, mais aussi la volonté de la résistance. La Palestine est la plaie, l’injustice jamais réparée. L’implication des États-Unis, première puissance mondiale, auprès d’Israël, cristallise encore plus toute cette inégalité des forces.


L’appui québécois à la cause palestinienne ne date pas d’hier. Serait-il lié au sentiment profond de manque d’autonomie vécu ici? Comme on pouvait le lire dans un tract du groupe Solidarité Québec-Palestine : « Depuis plusieurs décennies, le peuple palestinien lutte pour son indépendance, et son droit de vivre et d’exister. Malheureusement, les États du monde entier supportent aveuglement Israël l’agresseur et traitent toute personne qui soutient le peuple palestinien de terroriste. (…) Aujourd’hui, le gouvernement Harper et toute la classe politique sont non seulement pro-israéliens mais aussi anti-palestiniens. Le Canada a gelé tout envoi d’aide humanitaire vers la Palestine sous prétexte que le Hamas est une organisation terroriste. Cela démontre que le Canada ne respecte pas la démocratie, car le peuple palestinien a élu le Hamas en 2006, donc le Hamas est un gouvernement légitime. Aujourd’hui, si le peuple palestinien supporte le Hamas c’est qu’à ses yeux, c’est un symbole de résistance et la seule voie pour l’indépendance. »

Que pouvons-nous faire?

Le groupe Solidarité Québec Palestine a comme but de sensibiliser la population de la région de la capitale à la cause palestinienne, et dans les prochains mois d’organiser une campagne BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions) orientée sur les produits et commerces locaux.
Il est aussi important de contacter les députés fédéraux, ce sont des députés du NPD, et leur expliquer notre mécontentement envers la décision du gouvernement du Canada. Il faut leur rappeler leur rôle prétendu qui est de livrer le message des citoyen-nes au Parlement. Le NPD a malheureusement trahi son origine sociale-démocrate en appuyant la position conservatrice du « droit d’Israël à se défendre ».
Le groupe Solidarité Québec Palestine encourage notamment les dons aux organismes humanitaires qui envoient de l’aide en Palestine, comme la Croix-Rouge et Médecins-sans-frontière (60$ est le prix d’un panier alimentaire pour une famille de 6 personnes pour une semaine).
Même si pour le moment une trêve fragile existe, Israël ne fait que profiter du fait que l’attention internationale est tournée vers l’Ukraine, ou ailleurs pour annexer de plus en plus de terres en Cisjordanie occupée. Le blocus n’est pas levé à Gaza. Boycottons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité