Quelques chiffres sur les voix dans la tête

Publié le 31 mars 2014
  • Au Québec, ce sont de 40 à 60 000 personnes de toute condition sociale qui entendent des voix.
  • Le phénomène des voix fait très souvent suite à un événement traumatique (deuil, abus sexuel, agression, catastrophe, maladie, conditions extrêmes, etc.).
  • De 25 à 50% des personnes qui prennent des neuroleptiques continuent d’entendre des voix.
  • Plus souvent qu’autrement, les « entendeurs de voix » entendent plusieurs voix pouvant être bienveillantes et pacifiques, négatives et hostiles ou tout simplement neutres.
  • Les voix entendues peuvent être masculines, féminines ou neutres; ces voix peuvent sembler provenir de proches (famille, amis, voisins,) de personnes décédées ou de gens inconnus.
  • Les voix peuvent aussi être interprétées comme venant d’entités surnaturelles, extraterrestres ou autres.

Ces informations sont tirées du livre « Mieux vivre avec les voix », de Brigitte Soucy et Myreille St-Onge, paru en 2012, aux Éd. Claude Bussières, (Module I, p.69).

 

G.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité