Rencontre avec Sol zanetti, candidat de Québec solidaire dans Jean-Lesage

Par Francine Bordeleau
Publié le 16 septembre 2022
Sol Zanetti, candidat de QS dans Jean-Lesage

Prof de philosophie avant de se lancer en politique, indépendantiste et environnementaliste par conviction, Sol Zanetti est celui qui, en 2018, a mis fin à un long règne libéral dans Jean-Lesage.

Droit de parole – L’environnement n’est pas juste un mot pour vous. Il préoccupe aussi de plus en plus les habitants de Limoilou, qui doutent de la qualité de l’air qu’ils respirent. Que ferait un gouvernement solidaire pour eux?

Sol Zanetti – Mettre les pollueurs au pas! Le premier geste à faire, c’est annuler les décisions du gouvernement en ce qui concerne la norme de concentration de nickel dans l’air. Le dossier me tient à cœur : jusqu’à récemment, j’écrivais encore au Dr Luc Boileau, le directeur national de santé publique. Il faut aussi veiller à ce que le Port de Québec transborde ses matières dangereuses de façon sécuritaire.

DDP – Les pollueurs sont nombreux au Québec…

S.Z. – C’est pourquoi QS veut mettre en place un vérificateur de la qualité de l’air. Celui-ci aurait notamment pour rôle de vérifier si nos normes sont assez sévères et pourrait faire des enquêtes à la demande de citoyens ou de sa propre initiative. À l’heure actuelle, on l’a vu, le directeur national de santé publique est coincé entre l’arbre et l’écorce. Je vous rappelle que dans le cas du nickel, toutes les directions régionales de santé publique s’opposaient à l’augmentation de la norme.

DDP – La qualité de l’air ne s’améliore pas, non plus que la qualité de vie. Je parle ici de la vie chère. Or Jean-Lesage n’est pas une circonscription composée d’un électorat financièrement privilégié.

S.Z. – La hausse du coût de la vie, les gens en parlent tout le temps! Les prix augmentent et les salaires ne suivent pas. QS veut éliminer temporairement la TVQ sur certains produits essentiels, par exemple tous les produits alimentaires et les vêtements, afin de donner un peu d’air à la population. C’est quand même incroyable que pour le gouvernement, il n’y ait pas de crise du logement. D’ailleurs, on a pu constater que nous avons des chefs de parti qui sont des millionnaires déconnectés! [NDLR : Les avoirs des chefs ont été dévoilés le 13 septembre.] Où sont les logements, les maisons à prix abordable?

DDP – En tout cas pas trop dans le secteur d’Estimauville, où on construit des tours de condos depuis quelque temps.

S.Z. – Alors que ce ne sont pas les besoins! Ce que veulent les gens, c’est pouvoir se loger.

DDP – À côté, dans Maizerets, on semble miser beaucoup sur la ZILE, la Zone d’innovation Littoral Est, et ses emplois dans les technologies de pointe.

S.Z. – Alors que le Québec est en pleine pénurie de main-d’œuvre! On pourrait faire de ce quartier-là un beau quartier résidentiel, le développer selon les désirs des citoyens, le redonner aux citoyens. Même chose pour le fleuve : il est là si proche, et pourtant si inaccessible. Un crime! Tout comme l’autoroute Dufferin-Montmorency est un crime contre Beauport!

DDP – Sol Zanetti, pourquoi faites-vous de la politique?

S.Z. – Parce que je veux changer le monde, parce que je veux la souveraineté populaire, parce que je veux une vraie démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

 

Unhandled Exception

Message:

Cannot load module 'http' because required module 'raphf' is not loaded

Location:

Unknown on line 0