Mars, mois de la poésie

Par Alexandre Dumont
Publié le 20 mars 2019
Cabaret Spoken Word à la Maison de la littérature. Photo: Virginie Courtois

Le Mois de la poésie bat son plein dans la Vieille Capitale! Voici une sélection de quelques événements de la seconde moitié de la programmation à ne pas manquer.

Jeudi le 21, le cabaret le Drague accueille Drague la poésie, une soirée audacieuse et extravagante mêlant les performances poétiques d’Éric LeBlanc et de Sylvie Nicolas, entre autres, à l’univers des drag-queens. 10 $ à la porte.

Le 22 mars, 20 h, la Maison de la littérature présente le Cabaret Spoken Word, auquel participent notamment Catherine Dorion et le slameur Thomas Langlois. Dominique Sacy et Virginie Lachapelle assureront l’animation, ça s’annonce croustillant et explosif. Un micro ouvert est prévu dans la dernière partie de la soirée : avis aux auteurs intéressés! Prévoir l’achat du billet au coût de 12 $.

Samedi le 23, les textes intimistes de la poétesse Hélène Dorion seront à l’honneur dans le cadre du spectacle Un revers du monde, une performance artistique présentée à la salle Multi de la coopérative Méduse, à 19 h. Il s’agit d’une manifestation scénique, d’une interprétation poétique à laquelle se livreront trois performeuses. 23 $ en admission générale.

Il faut également souligner le lancement du deuxième recueil de l’auteure Anne-Marie Desmeules, Le tendon et l’os, qui se tiendra au Troquet, 485 rue Saint-Jean, le 28 mars prochain, en formule 5 à 7. Pour l’occasion, l’auteure sera accompagnée du violoniste Claude Amar pour la lecture d’extraits de son nouvel ouvrage.

Le 29 mars, à la Maison de la littérature, à 17 h, les participants à l’atelier d’écriture Confessions poétiques, animé par Hélène Matte, présenteront le résultat de leur exercice de création. Un peu plus tard, à quelques coins de rue, à 20 h, Hôtel Palace Royal, dix poètes participeront au spectacle postures queer, une plongée dans les réalités trans, queer et homosexuelles contemporaines. On pourra notamment y entendre Si Poirier, Pascale Bérubé et Simon Douville. 15 $ en admission générale. Finalement, le mois de la poésie se termine le 30 mars avec le salon du zine, de 15 h à 19 h, à l’Îlot de Palais où des artistes de partout au Québec vous feront découvrir leurs auto-publications originales, énigmatiques et colorées! Quelques événements satellites sont également greffés à la programmation.

Pour plus de détails, consultez moisdelapoesie.ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité