Tout peut, tout doit changer

Publié le 17 avril 2015

LIVRE NAOMI
Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur le réchauffement climatique. La « vérité qui dérange », ce n’est pas les gaz à effet de serre, c’est le rôle joué par le capitalisme dans ce désastre annoncé.


Notre modèle économique est en guerre contre la vie sur Terre. Si nous ne pouvons infléchir les lois de la nature, nos comportements, eux, peuvent être radicalement changés. Au-delà de la crise écologique, c’est bien une crise existentielle qui est en jeu – celle d’une humanité défendant à corps perdu le statu quo. Mais voilà que, prise à rebours, cette crise se révèle peut-être l’opportunité de transformer radicalement le monde dans lequel nous vivons.
On nous a dit que le marché allait nous sauver, alors que notre dépendance au profit et à la croissance ne fait qu’augmenter. On nous a dit qu’il était impossible de sortir des combustibles fossiles, alors que nous savons exactement comment nous y prendre – il suffit d’enfreindre toutes les règles du libre marché : brider le pouvoir des entreprises, reconstruire les économies locales et refonder nos démocraties. On nous a aussi dit que l’humanité était trop avide et égoïste pour relever un tel défi. En fait, partout dans le monde, des luttes à tous crins contre l’extraction ont déjà abouti et des groupes se mobilisent afin de poser les jalons de l’économie à venir.

 

KLEIN, Naomi

Tout peut changer. Capitalisme et changement climatique,

Montréal, éditions Lux, Année : 2015 632 pages

Traduit de l’anglais par Geneviève Boulanger et Nicolas Calvé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité