Biblioterre: Libres d'apprendre

Publié le 15 octobre 2014
Sous la direction de Gabriel Nadeau-Dubois Libres d'apprendre, Plaidoyers pour la gratuité scolaire Les Éditions Écosociété Année : 2014 200 pages
Sous la direction de
Gabriel Nadeau-Dubois
Libres d’apprendre,
Plaidoyers pour la
gratuité scolaire
Les Éditions Écosociété
Année : 2014
200 pages

Par Les AmiEs de la Terre

Objet d’un large consensus parmi les protagonistes de la Révolution tranquille, la gratuité scolaire est aujourd’hui généralement considérée comme une proposition politique marginale, voire utopique. Portée par des milliers de personnes au printemps 2012, cette revendication est souvent jugée irréaliste dans le contexte budgétaire actuel. Comment a pu s’opérer un tel glissement ? Compte tenu de la marchandisation grandissante des universités, la gratuité des études supérieures n’a pourtant jamais été aussi pertinente. C’est ce que cherchent à démontrer les auteur.e.s rassemblé.e.s dans cet ouvrage, chacun.e livrant son plaidoyer selon sa génération, son domaine et sa sensibilité. Unissant leurs voix, ils et elles rappellent qu’instaurer la gratuité scolaire, c’est permettre à tous et toutes d’être libres d’apprendre.

En guise d’épilogue, l’intellectuel étastunien Noam Chomsky décrit d’ailleurs ce qui attend le Québec s’il s’entête à reproduire les erreurs de ses voisins du Sud en matière d’éducation supérieure. Il rappelle du même souffle la nécessité de lutter pour une éducation libre et publique. Ces vibrants plaidoyers pour la gratuité scolaire constituent un formidable antidote aux discours d’austérité ambiants. Un pavé dans la mare qui nous invite à aller à contre-courant du « chacun pour soi », en faisant le choix d’une éducation émancipatrice et démocratique.

Avec des textes de Normand Baillargeon, Anne- Marie Boucher, Noam Chomsky, Marie-Claude Goulet, Philippe Hurteau, Micheline Lanctôt, Widia Larivière, Eric Martin, Melissa Mollen Dupuis, Lise Payette, Francine Pelletier, Julia Posca, Yvon Rivard, Michel Seymour et Simon Tremblay-Pepin. Préface de Fred Pellerin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité