Biblioterre: Un projet de décroissance

Publié le 11 mars 2014

Par Les AmiEs de la Terre de Québec

Vincent Liegey Un projet de décroissance Manifeste pour une Dotation inconditionnelle d’autonomie (DIA) Éditions Écosociété Année : 2014 148 pages
Vincent Liegey
Un projet de décroissance
Manifeste pour une Dotation
inconditionnelle d’autonomie (DIA)
Éditions Écosociété
Année : 2014
148 pages

Mot « obus », provocateur, la décroissance fait peur. Mais pour les objecteurs de croissance, elle est logique et nécessaire afin de décoloniser nos imaginaires engoncés dans un schéma qui semble se résumer ainsi : croître ou mourir. La décroissance nous invite au contraire à nous libérer du dogme de la croissance économique infinie dans un monde aux ressources finies, et à sortir du productivisme, du capitalisme, du pétrole et de l’économie de la dette. Mais de quoi parle-t-on exactement ? Un projet de décroissance vise justement à établir les moyens pour opérer la nécessaire transition de notre société de croissance néfaste et irréaliste vers une société de décroissance soutenable. Ou pour le dire autrement, afin de choisir concrètement une décroissance volontaire et démocratique, plutôt qu’une récession subie et oligarchique.

Revenu inconditionnel d’existence, revenu maximum acceptable, renchérissement du mésusage, relocalisation ouverte, si ces termes ne sont pas connus du grand public, ils sont au centre des débats qui animent le mouvement de la décroissance. Des membres du Parti pour la décroissance en France proposent ainsi l’adoption d’une Dotation inconditionnelle d’autonomie (DIA) couplée à un Revenu maximum acceptable (RMA). La DIA est synonyme d’un accès libre et gratuit à certains biens et services dont la propriété et la gestion sont collectives, et qui permet à chacun.e de jouir d’une part suffisante des richesses collectives. Quant au RMA, c’est un moyen de réduire l’impact écologique insoutenable du mode de vie des plus riches et de permettre également une répartition juste de la richesse.

Ce manifeste souhaite ouvrir un débat constructif sur ce projet afin qu’il soit expérimenté et adapté de manière progressive en divers endroits. N’éludant ni les questions de stratégie ni les critiques, les auteur.e.s cherchent ainsi une manière concrète de repolitiser la société. Car même si elle n’est pas un outil clef en main, cette DIA pourrait constituer un puissant levier pour nous sortir de l’impasse dans laquelle nous a menés la société de croissance.

148 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité