Alix Renaud est parti avec sa passion créatrice

Par Victor Ramos, directeur du Cercle Gabriel Garcia-Marquez
Publié le 29 septembre 2021
Alix Renaud au bistro de l'intendant en 2005. Photo: courtoisie
Alix Renaud au bistro de l’intendant en 2005. Photo: courtoisie

Alix Renaud nous a quittés le onze avril 2021 terrassé par un infarctus. Nous exprimons nos condoléances à sa conjointe, la professeure d’anthropologie Michèle D’Haïti, à sa famille, à ses amis et à la communauté haïtienne.

Il a écrit dix romans et nouvelles, sept livres de poèmes et six manuels linguistiques et terminologiques publiés au Québec, en France et en Haïti, et il a écrit plus d’une trentaine de chansons. Il a aussi collaboré pendant plusieurs années à l’hebdomadaire culturel Voir. Écrivain soigné, Alix « sculptait » les mots avec grande précision et beauté! Il était un véritable «orfèvre» des mots et un redoutable chasseur des erreurs dans la langue française.

Il est vrai qu’Alix réfléchissait souvent et avec profondeur sur la condition humaine et sur les défis de notre monde actuel en détresse. En relation à son roman érotique À corps joie, Gaétan Brulotte, écrivain et professeur de littérature, affirme avec raison que : « En arrière-fond de l’érographie, il y a aussi une révolte contre une vie fondée sur le labeur, la renonciation, le principe de réalité et de rendement. » Alix, par la voie d’un roman érotique, met à nu les écueils de notre monde guidé par le rendement et la surconsommation effrénés qui tuent la vie.

 

J’ai trouvé en lui un très bon ami et excellent organisateur: il était discret, presque timide, attentionné, fiable et solide. Fiable et solide dans l’amitié et dans les diverses activités culturelles et littéraires que nous avons réalisées avec lui, Carlos Manzi, Luis Thenon et autres créateurs. On pouvait toujours compter avec lui et ses apports artistiques variés et de haut niveau. La qualité de ses idées et de ses prestations a rehaussé l’inauguration de la Bibliothèque latino-américaine Gabriel Garcia-Marquez en 2003 qui a eu lieu à la Bibliothèque Gabrielle-Roy.

Depuis janvier 2008 jusqu’à son décès, Alix a été le directeur de la programmation du Cercle Gabriel Garcia-Marquez et l’animateur des conférences. Ses nombreux contacts dans le milieu ont permis de présenter une programmation diversifiée et de qualité. Le Cercle GGM est une réalisation conjointe de CASA latino-américaine et l’Institut Canadien de Québec. En avril de la même année, il a participé de la mémorable « Soirée littéraire et musicale Gaston Miron et Pablo Neruda » réalisée au pavillon De Koninck à l’Université Laval. Alix avait contribué énormément à la réussite de la soirée en récitant de façon magistrale les poèmes de Gaston Miron accompagné par plusieurs musiciens de l’orchestre symphonique de Québec. À la fin de la soirée, Marie-Andrée Beaudet, la veuve de Miron a dit au public que la soirée était l’un des meilleurs hommages rendus au Québec à son mari. Alix Renaud a remporté en 2007 le prix Charles-Biddle pour son apport culturel exceptionnel à la société québécoise. Il a reçu aussi en 2012 le prix de l’Institut Canadien de Québec pour son engagement et sa contribution dans le milieu littéraire depuis plus de quarante ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité