Un 8 mars dans la sororité à Québec

Publié le 8 mars 2021
Photo: DDP

Trois-cents femmes ont marché dans les rues de Saint-Roch ce 8 mars pour souligner la Journée internationale des droits des femmes. Pour qu’on écoute les femmes, contre la violence faite aux femmes, pour un accès à des logements abordables, les revendications résonnent dans l’actualité.  La manifestation, rassemblant des féministes de toutes les âges, immigrantes, étudiantes, militantes, s’est déroulée dans la joie, malgré toutes les difficultés mises au grand jour par la pandémie qu’affrontent les femmes.

L’importance d’écouter les femmes a été un  message dominant cette marche.

 

 

La pandémie a montré la vulnérabilité des femmes victimes de violence conjugale et la précarité financière qui les mets encore plus en danger. De jeunes féministes revendiquent « des logements abordables pour sortir d’une relation intenable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité