300 personnes marchent pour rebâtir le filet social

Par Virginie Gendron
Publié le 20 février 2021
Une marche des plus festive, ce samedi 20 février à Québec. Photo: DDP

Sous les rayons frais de Limoilou et la musique éclatante de Tint(a)nar, des centaines de personnes se sont rassemblées samedi pour revendiquer un meilleur filet social : parce qu’on est capable de faire plus et de faire mieux pour combattre les inégalités.

La journée mondiale de la justice sociale vise, à chaque année, à nous rappeler collectivement l’importance de soutenir les personnes les plus vulnérables et d’améliorer les conditions de vie de toutes et tous, notamment par des services publics accessibles et des programmes sociaux. Cette année plus que jamais, la détérioration du filet social nous éclate en plein visage avec la crise de la Covid et ce sont les personnes les plus vulnérables (encore!) qui en écopent le plus. L’incapacité du gouvernement à jouer son rôle pour une meilleure justice sociale est frappante, inquiétante et les citoyen.ne.s se sont réuni.e.s pour crier leur insatisfaction et réclamer plus.

Photo: DDP

Organisée par des groupes étudiants, communautaires, syndicaux, féministes et écologistes, la manifestation a foulé le pavé de Limoilou en s’arrêtant à différents points symboliques pour aborder la dégradation des multiples composantes du filet social. Hôpitaux aux mauvaises conditions de travail et qui manquent de personnel, écoles mal ventilées, réseau communautaire sous financé qui peine à répondre aux demandes; la liste et longue et la détresse est partout.

Photo: DDP

Les manifestant.e.s ont également réclamé que la relance soit féministe et écologique afin de pouvoir soutenir réellement les personnes qui en ont le plus besoin.

C’est, entre autres, en mettant fin à des projets polluants comme Laurentia et GNL Québec et en allant chercher l’argent « là où elle se trouve » qu’il deviendra possible d’investir dans un filet social solide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité