Écologie et décolonisation

Le choix des des AmiEs de la Terre de Québec
Publié le 17 juin 2020
Réchauffement planétaire et douceur de vivre, road trip en territoire pétrolifère
Matt Hern, Am Johal et le bédéiste Joe Sacco
Futur proche, Luc Éditeur. Montréal 224 pages.

C’est l’inquiétude face aux changements climatiques qui a incité Matt Hern, Am Johal et le bédéiste de réputation internationale Joe Sacco à entreprendre un road trip partant de la très progressiste et écologique Vancouver pour se rendre au cœur des champs de sables bitumineux du nord-ouest du Canada.

Leur projet? Aller à la rencontre des gens qui vivent de l’extraction de la ressource naturelle réputée la plus polluante de la planète et des hommes et femmes qui sont aux premières loges du désastre écologique qu’elle provoque.

Mêlant le carnet de voyage, l’analyse politique et la théorie écologiste, Réchauffement planétaire et douceur de vivre dévoile avec finesse les impacts des changements climatiques sur les diverses communautés qui peuplent un territoire colonisé par l’industrie.

Au fil de ce périple, il apparaît manifeste que toute écologie doit partir d’un processus de décolonisation, et chercher une nouvelle façon d’être dans le monde, quelque chose comme ce que Kojève appelait la «douceur de vivre».

(Texte de la quatrième de couverture)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité