Le mot d’ordre du syndicat des chauffeurs du RTC «Entrez par l’arrière» est respecté

Publié le 18 mars 2020
Le 18 mars 2020, sur Marie-de-l’Incarnation. Photo: Nathalie Côté

« Soyons très clairs: les chauffeurs d’autobus du RTC veulent continuer de travailler et d’assurer le service du transport en commun, mais ils et elles veulent le faire de manière sécuritaire », a déclaré Hélène Fortin, présidente du syndicat des chauffeurs.

En ce 18 mars 2020, on peut constater que la demande du syndicat est finalement respecté par le RTC et la Ville de Québec.

Le mot d’ordre est le même partout au Québec. La plupart des sociétés de transport urbain du Québec ont, en effet, décidé d’appliquer la mesure de protection simple imaginée par les chauffeurs d’autobus eux-mêmes, à savoir condamner la porte avant des autobus et permettre l’entrée par la porte arrière.

(N.C)

Commentaires

  1. Bonjour
    Je suis utilisatrice de la recherche la 11 face à l’hôtel clarendon vieux quebec est ce que avant de condamné la porte avant vous avait pensé de m’être le système de paiement à l’entrée arrière ce qui serait plus pratique de l’avoir à l’entrée arrière comme sa on a pas besoin de parcourir toute la longueur du bus jusq’au chaufeur parce que j’ai une canne pour me déplacer est ce vous avez penser au handicaper
    qui peuvent pas marcher il faudrait une porte de sortie pour eux c’est à dire la porte en avant proche du chauffeur l’ancienne porte aussi devrait être ouverte juste pour les gens qui ne peuvent pas se déplacer pensez à eux pour aller payer comment il vont faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

 

Unhandled Exception

Message:

Cannot load module 'http' because required module 'raphf' is not loaded

Location:

Unknown on line 0