Boucherie Bégin : la Ville doit agir

Par Gilles Bérubé
Publié le 8 mai 2019
Photo: Marie-Ève Duchesne

Une trentaine de résidents et résidentes du quartier Saint-Jean-Baptiste ont manifesté jeudi le 25 avril dernier devant l’ancienne boucherie Bégin, située sur la rue Saint-Jean. L’édifice est abandonné depuis bientôt sept ans par ses propriétaires. Le comité populaire Saint- Jean-Baptiste a servi une excellente soupe populaire aux manifestants ainsi qu’aux passants. Il en a profité pour les sensibiliser à la situation en distribuant des tracts dénonçant l’inaction du maire et de ses fonctionnaires dans ce dossier. Le comité populaire encourage les résidents à inonder les bureaux municipaux de leurs plaintes. La manifestation s’est déroulée dans la bonne humeur en cette splendide journée de printemps.

Les gens ont été invités à se coucher sur la voie publique, à la façon d’un die-in, pendant une minute. Puis une piñata à l’apparence d’un immense rat a servi de cible à ceux qui ont osé s’y attaquer. Cela laissait suggérer que l’immeuble abandonné avait attiré beaucoup de rats. « Ton inaction nous rend malades » ont scandé les militants et militantes. Ils réclament des autorités municipales la démolition de l’édifice dans les plus brefs délais et l’expropriation du promoteur actuel afin que le terrain revienne à la communauté.

Marie-Ève Duchesne, permanente du comité populaire Saint-Jean Baptiste, s’explique mal le manque de volonté politique concernant l’ancienne boucherie. Comme elle disait, « déjà, en 2016, le maire Labeaume qualifiait cet édifice de  »dégueulasse » et, trois ans plus tard, rien n’a bougé malgré les pouvoirs actuellement disponibles pour sortir de l’inaction dans ce dossier ». La démolition de l’édifice, prévue en mai ou juin, n’a toujours pas débuté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité