Opinion: Indignation et désarroi devant la future construction du Phare

Par Lucie Langevin
Publié le 6 février 2019

J’ai vécu plusieurs années à Montréal et je suis de retour à Québec, de puis quelques mois. Durant ces années, je venais à Québec régulièrement pour visiter ma famille. Je prenais l’autobus et sur l’autoroute 20, lorsque nous étions rendus à Laurier Station, au loin apparaissait le sommet des montages situé au nord de la ville, et… à chaque fois, je vivais la même émotion!

C’était une véritable joie, car je savais que, rendue à la tête des points, je verrais un majestueux paysage de montagnes aux couleurs nuancées. Pour moi, c’était toujours nouveau et je ne me suis jamais lassée, de redécouvrir ce paysage.

Lorsque j’ai appris la construction future du complexe La Phare, j’ai ressenti un véritable coup au cœur, un déchirement. Comment pouvait-on faire une chose semblable? Non seulement pour nous, mais pour les générations futures qui n’auront plus la possibilité de contempler ce paysage, que j’ai eu la chance d’admirer… pendant des années!

C’est un projet extrêmement pollueur, contre-nature. Je n’en reviens pas que des personnes, résidentes de Québec (peu importe leurs fonctions) aient eu cette idée destructrice pour l’environnement et aient pris les moyens légaux pour l’imposer. Il n’y a aucune raison financière qui justifie un tel projet, soi disant pour le progrès de la ville de Québec.

Pourquoi ne pas mettre en valeur cet environnement naturel, unique, d’une richesse infinie et permettre à nos enfants de recevoir ce bel héritage?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité