La journée internationale de la justice sociale à Québec

Par Nathalie Côté
Publié le 20 février 2019
Manifestation pour la justice sociale à Québec. Photo: Réal Michaud

Une centaine de personnes ont manifesté ce 20 février à Québec, par un temps froid, afin de souligner la Journée internationale de la justice sociale, telle que déclarée par les Nations unies.

La coalition de groupes communautaires, syndicaux, écologistes et étudiants de la Capitale-Nationale réclame un budget pour la justice sociale à quelques semaines du dépôt du premier budget du gouvernement  de la Coalition avenir Québec (CAQ), interpelant le gouvernement pour « qu’il prenne les bonnes décisions pour les Québécois et Québécoises. »

La coalition revendique « un réinvestissement dans les services publics, les programmes sociaux et le communautaire, des conditions de travail décentes (15$/h), la rémunération des stages, des mesures majeures contre les changements climatiques et la lutte contre toute forme de discrimination ».

On apprenait le matin même de la manifestation que le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, reconduit les augmentations des budgets aux groupes communautaires promises par le gouvernement libéral défait en octobre. Ce Plan gouvernemental en matière d’action communautaire arrive à point pour plusieurs organismes dont la situation financière demeure précaire.

La marche a débuté à  l’ombre du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et s’est terminée au Conseil du trésor. Les marcheurs ont apposé ici et là, sur les bâtiments gouvernementaux, des cartons rouges avec une main imprimée, reprenant le logo de la Coalition main rouge, qui a lutté pendant des années contre l’austérité libérale et les privatisations des services publics, et dont plusieurs redoutent la reprise, malgré les surplus budgétaires du gouvernement québécois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité