Une dose poétique

Par Vincent Auclair
Publié le 18 avril 2018

Un micro, un lutrin, des mots. Rien de plus n’est requis pour un événement tout à fait envoûtant au sein du Tam-Tam Café. C’est donc là qu’au second vendredi soir de chaque mois, les poètes d’ici et d’ailleurs lâchent leur plume pour faire usage de leur voix. Les Vendredis de poésie, présentés par le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), ayant pour but de faire la promotion de cet art, ont su créer une communauté d’artistes des mots aux bras ouverts : tout le monde y est le bienvenu.

Qu’y avait-il de spécial en ce vendredi 13 avril ? Contrairement à cette combinaison sinistre, ce fut fête. Les Vendredis de poésie ont eu vingt ans. Deux décennies que les adorateurs de vers se réunissent pour partager leurs créations, partager leur passion. La soirée de célébration a rempli la salle à son comble, gâteaux et boissons furent servis, rires furent échangés. Afin de débuter la soirée en force et, en quelque sorte, en nostalgie, les grands habitués prirent la scène.

Comment  donner suite aux biens établis de la scène poétique? Avec la relève, ces nouveaux venus fort prometteurs. Pour terminer, comme chaque soirée, on y va avec le micro ouvert. Plusieurs y font leurs premiers pas et c’est sans aucun doute l’ambiance idéale pour se lancer dans l’art. On ne juge pas ici, on aime les mots, tout simplement.

« Lorsqu’on libère la poésie du cadre strictement littéraire et médiatisé par le papier, la scène peut enfin devenir autre chose qu’un outil de promotion du livre et laisser la poésie s’approprier un matériau différent, s’y épanouir, quitter le média et gagner l’immédiat… » Extrait tiré du Petit manifeste pour les Vendredis de poésie rédigé par André Marceau, l’architecte du projet. Ce texte élaboré lors de la célébration du cinquième anniversaire des Vendredis donne l’idéologie qui y réside. C’est ce manifeste qui dicte l’approche de ces soirées depuis.

Vingt ans de poésie, vingt ans de partage, vingt ans d’unification. Tant qu’il y aura des poètes à Québec, les Vendredis de poésie continueront à nous inviter en toute convivialité. La prochaine soirée se déroulera, bien évidemment, au second vendredi de mai, c’est-à-dire le 11. Une date à retenir afin d’obtenir une dose de poésie puisqu’il y aura une pause pour l’été pour se retrouver en septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité