Ouvrons les frontières

Publié le 19 octobre 2015
Contre l'impérialisme et le colonalisme
Contre l’impérialisme et le colonalisme

Aujourd’hui, plus que jamais, il est insensé de parler d’immigration tout en faisant abstraction des catalyseurs des déplacements de population : le colonialisme, l’impérialisme et le néolibéralisme. C’est là le point de départ que revendique Démanteler les frontières. Alliant théorie politique (Fanon, Foucault, Negri et d’autres) et expérience de terrain, l’auteure aborde la question des droits migratoires dans le cadre d’une analyse critique du capitalisme mondialisé, de l’exploitation et du racisme qui sont à l’origine des frontières et de l’État-nation.

Au cœur de cette analyse se trouve le concept d’« impérialisme de frontières », qui désigne le processus de création et de maintien structurel des violences et des conditions de précarité liées aux migrations, et déboulonne le mythe de la bienveillance occidentale à l’égard des migrants.

À la fois manifeste, témoignage et manuel de survie, ce livre donne aussi la parole à plusieurs militants et personnes migrantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité