Une nouvelle série radiophonique qui dépoussière

Publié le 16 novembre 2014
«l'été c'est fait pour geler».
«l’été c’est fait pour geler».

Par Simon-Olivier Gagnon

La nouvelle série d’émissions Faire parler 30 ans de différence a pour but de mettre en récit des fragments de l’histoire de CKIA-FM. L’ambition n’est naturellement pas de dresser un portrait exhaustif des trois décennies de radiodiffusion sur le 96,1 et le 88,3 FM mais de disposer, de superposer, quelques citations éparses, trouvées ici sur bande magnétique crépitante, et là sur cassette poussiéreuse, qui ont été repérées durant le flânage archivistique. Il n’en demeure pas moins que la trace la plus pertinente que l’on pourra entendre durant cette série sera du ressort des archives vivantes, de l’expression même des réalisateurs et réalisatrices de la station depuis trente ans.

À travers cette démarche d’archéologie radiophonique, l’expérimentation de l’émission a pour objectif de décrire, dans une forme qui soit le plus simple possible, un montage, une mosaïque, une vitrine de la mémoire collective que Radio Basse- Ville a contribué à pérenniser et à diffuser sur les ondes hertziennes. En bons psychanalystes que nous sommes tous et toutes à un certain degré pour soi et pour autrui, l’intention est de « faire parler » — et le nom de l’émission indique bien sa plus que modeste ambition — les artisan-e-s du microphone qui se sont succédé au fil des trois décennies, les citations d’archives, une histoire communautaire de l’écouté, du dire et du chanté.

En espérant que ce flânage à travers les archives puisse avoir un effet radiothérapeutique sur son auditoire ou, à tout de moins, sur celles et ceux qui auront participé à sa réalisation. L’émission Faire parler scrute le déjà-dit, veut l’entendre à nouveau, pour le réactualiser. Répéter le déjà-dit, c’est faire de la culture, diffuser le déjà-dit, c’est le dessein de CKIA-FM depuis trente ans, revisiter les archives, c’est peut-être créer de l’inédit. Cette émission pourrait s’inscrire dans l’Ouvroir de radiophonie potentielle (OuRaPo) de CKIA-FM 88,3 Radio Basse- Ville, Ouvroir destiné à une écriture radiophonique assimilatrice de contenus historiques, spécialement pour célébrer trente ans d’association libre, de franc-parler, d’expressivité-esthétique polyphonique.

Faire parler 30 ans de différence, le samedi, de midi à 13h à CKIA-FM, 88,3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité