Agnès Maltais dépose la pétition pour sauver la clinique Saint-Vallier

Publié le 28 novembre 2014

petition  Par Nathalie Côté

La pétition pour sauver le sans rendez-vous de la clinique  Saint-Vallier, signée par près de 3000 personnes, a été  déposée mardi dernier, le 25 novembre, à l’Assemblée nationale par la députée de Taschereau, Agnès Maltais. La pétition demande de conserver l’actuelle clinique sans rendez-vous au 205, rue Montmagny à Québec.

Outre la députée, le sous-ministre de la santé, l’Agence de la santé et des services sociaux et les médecins responsables de la clinique ont aussi reçu la pétition. Les médecins de la clinique veulent poursuivre leur mission et continuer à offrir les services sans rendez-vous aux résidants du quartier, comme le fait la clinique Saint-Vallier depuis 30 ans.

Le service sera maintenu quelques mois

Les signataires de la pétition ne l’ont pas signée en vain. Madame Suzanne Péloquin, directrice adjointe à la Direction générale du Centre de santé et des services sociaux (CSSS), approuve : «la population a démontré qu’elle avait besoin de médecins dans le quartier.»

Le CSSS assure que les services seront maintenus à court terme : «Les services sans rendez-vous qui sont donnés dans l’édifice sont maintenus à partir du 1er décembre. Il n’y aura pas d’interruption de services. Les médecins qui travaillaient déjà au sans rendez-vous vont poursuivre leur travail. »

Madame Suzanne Péloquin continue : «En parallèle à cela, l’Agence de Santé et des services sociaux de la Capitale nationale et le CSSS, travaillent à identifier, avec des promoteurs, des projets permettant d’offrir des services médicaux dans la Basse-ville».

Le lieu, un enjeu crucial

Où serait situé ce service de santé essentiel pour les résidants du quartier Saint-Sauveur? Le CSSS ne le sait pas encore. C’est pourtant une question importante pour les résidants du quartier. L’emplacement de la clinique sans rendez-vous sera-t-il déterminé par des propriétaires d’immeuble qui ont des locaux à louer? Ou par les besoins des citoyens? On peut se poser la question.

La pertinence du service sans rendez-vous de la clinique Saint-Vallier a été maintes fois reconnu par les intervenants du milieu et joue un rôle essentiel pour la population, notamment pour les femmes, les personnes âgées et la population à faible revenu. Ce lieu est accessible pour les 16,000 résidants de Saint-Sauveur.

Et pourtant, il semble que les citoyennes et les citoyens du quartier devront poursuivre la défense du sans rendez-vous de la clinique et continuer la mobilisation pour revendiquer le maintien de ce service de santé de proximité.

 

Pour plus d’information:

Une pétition pour sauver la clinique, Journal de Québec

2800 personnes s’opposent à la fermeture de la clinique Saint-Vallier Le soleil

La pétition pour sauvegarder la clinique médicale Saint-Vallier est déposée, Québec express

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité