La poésie en effervescence

Publié le 10 mai 2014

Par Marc Boutin

La scène poétique est passablement active à Québec. De façon régulière, on peut entendre en récital des poètes invités, ou soi-même participer à des scènes libres. Mentionnons, entre autres, pour ce mois de mai, le TamTam café (Tremplin d’actualisation de poésie, chaque 2e vendredi du mois), le bar L’AgitéE (Slam de poésie, lundi le 19 mai), la librairie Saint-Jean-Baptiste (Réparation de poésie, chaque 3e vendredi du mois) et la librairie Pantoute (lancement pour les poètes Jacques Ouellet et Yves Laroche, le 9 mai à 17h30). J’oublie sans doute d’autres soirées tout aussi prestigieuses dans d’autres librairies, du côté de l’Université Laval et de la scène du Musée de l’Amérique française. Mais le mois de mai nous apporte en plus une surprise de taille, un événement hors du commun que Droit de parole se fait un honneur de signaler. Neuf poètes et poétesses vont lancer au même moment huit recueils de poésie lors d’une rencontre le 18 mai à l’auditorium de la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement de Charlesbourg. Ce qui impressionne, c’est que les égos des poètes ont été mis de côté au profit du caractère collectif du lancement. Et on n’a pas affaire ici qu’à des débutants, la plupart des participants en sont à leur deuxième, ou troisième ou énième publication. On retrouve d’ailleurs parmi eux et elles, plusieurs récipiendaires de prix de poésie.

Je laisse au lecteur le soin de découvrir lesquels en vous donnant la liste des auteurs et des titres publiés : Claude Béland : La moindre chose Michèle Chrétien : Kaléïdoscope Claude Antar Genest : Au-dessus des toits Gisèle Labbé : À côté du silence Suzanne Moffet : Feuilles d’impermanence Danielle Noreau et Ginette A. Poirier : D’écume et de sable Madeleine Pouliot : La couleur de l’ombre Diane Prévost : La main d’un ruisseau

Voilà une initiative culturelle qu’il vaut la peine de soutenir et n’oublions pas que la poésie d’un peuple est l’élément de base de sa marche vers la liberté. Québec, ville comme pays, en ont bien besoin par les temps qui fuient.

Neuf regards croisés Bibliothèque de Charlesbourg Rencontres, lectures, dédicaces 7950 première Avenue 13h30, dimanche le 18 mai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité