À lire : La permaculture : une brève introduction

Publié le 15 mai 2013

695431

Apprendre à faire plus avec moins, en imitant les savoir-faire de la nature, voilà le remède prescrit par la permaculture !  Plus de rendements pour moins de fertilisants, de pesticides et surtout moins de travail, la permaculture est un système de conception ou de design qui étudie et imite les interactions d’un écosystème et de ses cycles naturels, afin de maximiser leur efficacité.  Et en visant l’autosuffisance, la permaculture cherche à entretenir une relation harmonieuse avec la Terre et ses ressources limitées.

Dérivée des mots « agriculture » et « permanente » (pour culture permanente), la permaculture a évolué au-delà de la seule recherche de stratégies de production alimentaire viables pour devenir un ensemble de pratiques, un mode de vie, bref un « vivre-ensemble » nous permettant d’assumer nos responsabilités à l’égard de notre planète pour recréer un monde sans destruction ni pollution.

La traduction de cet opuscule vivant et abondamment illustré permet de découvrir et d’apprécier une des solutions les plus originales et les plus fascinantes à l’agriculture industrielle, déjà abondamment utilisée du côté anglophone. Dans une société fragilisée par un système économique dysfonctionnel, confrontée au réchauffement planétaire et à la crise du pétrole, la permaculture invite à appliquer ces «truismes écologiques» dans nos jardins et notre vie.

 

– Graham Burnett (Collection Résilience), Écosociété, mai 2013 (144 pages)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité