PPU : Brèves nouvelles de Saint-Roch

Publié le 13 novembre 2012

Par Marc Boutin

Consultations sur le plan particulier d’urbanisme

Le mois de novembre en sera un d’effervescence dans le quartier Saint-Roch. L’avenir de la place Jacques-Cartier, de la Pointe-aux-Lièvres et de l’autoroute Laurentienne, dans sa section sud, seront au centre des débats entourant le plan particulier d’urbanisme du quartier (PPU).

La consultation publique sur le PPU Saint-Roch se tiendra mardi, le 27 novembre, au Club social Victoria à partir de 19 h.

Il est à noter la Ville a déjà fait des propositions quant au zonage et au développement qu’elle souhaite établir sur le territoire couvert par le PPU (de la place Jacques-Cartier jusqu’à la rivière Saint- Charles, en passant par les rues de la Couronne et Dorchester). Mais selon les mots même de la conseillère,  Chantal Gilbert, «…ce sont les spécialistes de la Ville qui ont fait les propositions du PPU, non les élus. Tout pourra être remis en question sur la base des consultations.»

Comité des citoyen-nes

Les citoyens et citoyennes (en groupe ou individuellement) peuvent déposer des mémoires à l’avance (au service d’urbanisme de la Ville) ou les remettre sur place le 27 novembre 2012, avec ou sans présentation au micro. Faute de document écrit, ils pourront faire des commentaires au micro, le soir même, sur tout sujet relatif au PPU. (Page de la Ville à ce sujet)

Un comité de citoyen-nes s’est formé depuis le printemps et prépare des mémoires sur plusieurs sujets, dont l’aménagement de la place Jacques-Cartier, le transport durable, la trame urbaine (zonage) et l’écologie urbaine (Groupe Facebook). Une rencontre préparatoire du Comité est prévue le jeudi 15 novembre, au 435 Du Roi, à 18 h (entrée à l’étage, en passant par l’arrière).

Quant au Conseil de quartier Saint-Roch (à ne pas confondre avec le Comité citoyen), il va produire son propre mémoire.

Place de l’église

La question d’une terrasse à l’arrière de l’Hôtel Pur, donnant directement sur la place de l’Église, a été abordée à la dernière réunion du Conseil de quartier. Selon Chantal Gilbert, il ne s’agit aucunement de chasser les habitués, mais bien de rendre la place plus éclairée et plus conviviale le soir. La terrasse ne pourra déborder sur la rue du Parvis, un espace public, qui borde la place du côté ouest. La place elle-même n’est pas une propriété publique même si la Ville voit à son entretien. C’est la Fabrique qui est propriétaire des lieux.

Place Jacques-Cartier

Le PPU propose de construire une tour de seize étages à la place de l’auditorium Joseph-Lavergne, situé à l’est de l’entrée actuelle de la bibliothèque Gabrielle-Roy. Le zonage ne le permet pas, mais on prévoit un zonage à la pièce pour accommoder le promoteur, la CSQ elle-même. Les étages de la tour abriteraient les bureaux de la CSQ et des condos.

Quant au rez-de-chaussée, son utilisation n’est pas encore spécifiée. Les locaux libérés par la CSQ, du côté ouest de la bibliothèque, serviraient éventuellement à son agrandissement. La Ville dit vouloir faire de la Place Jacques-Cartier un pôle culturel. Pourtant, elle remplace un auditorium – un usage tout à fait compatible avec un pôle culturel – par une tour à condos. D’autre part, la requalification de la bibliothèque semble passer au second plan dans l’échéancier d’un projet qui donne priorité à la remise en utilisation d’un stationnement souterrain de 300 places. Pourtant le PPU prévoit une station de tramway sur la Place Jacques-Cartier – cherchez l’erreur! Il semble y avoir de l’argent pour tout et son contraire. Débat à suivre lors des consultations sur le PPU, le 27 novembre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité